Ebola en Guinée

Les conséquence spour le personnel de santé maternelle, néonatale et infantile

Dr Yansané Mohamed Lamine, MS  
Dr Faza Mohamed Diallo, MS
Dr Mara  Karifa , OMS

En Guinée, la mobilisation contre l’épidémie Ebola a déstabilisé le système de santé et, qui plus est, elle a généré des rumeurs parmi les patients et certaines “psychoses” parmi le personnel soignant. À leur arrivée au centre de santé, certaines femmes en travail ont été diagnostiquées avec Ebola sans que rien ne le laisse prévoir; les vaccins sont accusés de tous les maux; le nombre de consultations prénatales est en chute libre; les accouchements assistés aussi. Il est à craindre que la baisse de fréquentation des structures de santé, désormais perçues comme un endroit où l’on va mourir seul, ne fasse baisser durablement les indicateurs relatifs à la santé maternelle, néonatale et infantile.


S’il est urgent d’agir, il est aussi urgent de réfléchir pour inscrire l’action des partenaires multilatéraux dans une approche systémique et éviter que ces interventions ne restent verticales et ponctuelles. Ce qu’il faut éviter, c’est drainer temporairement des ressources et des personnels sans s’attacher à renforcer le système dans son ensemble.

Les populations se méfient du système de santé, et les personnels craignent pour leur sécurité. Les survivants de la maladie Ebola, y compris le personnel de santé, sont aussi victimes de stigmatisation. Ils ont besoin d’un appui psychosocial après la guérison clinique et biologique. Le travail de plaidoyer de l’OMS et les activités de liaison qui sont menées pour motiver et fidéliser le personnel de santé sont essentielles pour ramener la crédibilité du système de santé dans son ensemble, et reconquérir les patients et la population. Lire la suite

Vidéo: Mobilisation pour dépister les cas d’Ebola en Guinée et au Libéria

L’épidémie a commencé en Guinée en décembre 2013 et a été déclarée à l’OMS en mars 2014. Le salaire d’entrée d’un fonctionnaire guinéen est d’environ $100 par mois. Au 11 septembre 2014 on dénombrait 862 cas d’Ebola en Guinée dont 555 mortels. Parmi ceux-ci, 52 resp. 21 concernaient le personnel de santé. Début septembre, la Banque mondiale a débloqué cent millions de dollars qui doivent servir pour moitié à la reconstruction du système de santé à long terme.

 
 

Ebola : Une course contre la montre [Médecins Sans Frontières]

 

Ebola en Guinée: la situation pour les personnels de SMNI

Twitter
Twitter
CdP
CdP

Actualités

Des références complètes et actualités RHSMNI sont disponibles sur la plateforme santematernelle.pro.

Les coupes budgétaires de l’OMS ne sont pas sans conséquences
Margaret Chan, Directrice exécutive de l’OMS, et Joanne Liu, présidente de MSF, reviennent sur la réponse apportée à l’épidémie Ebola. L’action de l’OMS a été entravée par les coupes budgétaires qui lui ont été imposées ces dernières années, conclut le New York Times (3 septembre 2014). Lire l'article en anglais. 

Propriété intellectuelle des traitements anti-Ebola
Des consultations sont en cours par des spécialistes de l’OMS sur la propriété intellectuelle des vaccins et traitements qui n'ont pas achevé la procédure de test lorsqu'une épidémie survient. Intellectual Property Watch (10 août 2014). Lire l'article en anglais.

Les procédures de test mises à l’épreuve
Les procédures d’innovation, de test et de diffusion de médicaments innovants et leur évolution en plein cœur de l’épidémie à virus Ebola, selon le Journal of the American Medical Association (27 août 2014). Lire l'article en anglais.

 







Les conséquences d’un retard à l’allumage
Analyse des causes et conséquences du retard mis à réagir à la flambée Ebola par Mark J. Siedner (Harvard Medical School et John D. Kraemer (Georgetown University). Lire l'article en anglais.

L’histoire des deux Afriques
Les mesures mises en place par l’Ouganda pour assurer la détection précoce des épidémies ont protégé le pays contre un retour du virus, selon le Wall Street Journal (22 août 2014). Lire l'article en anglais.

Nalumu, étudiante sage-femme au Soudan du Sud
Nalumu Scovia Duku, 26 ans, est étudiante sage-femme à l’Institut de formation médicale de Maridi au Soudan du Sud. A la naissance de ce tout jeune Etat, il n'y avait aucune sage-femme dans le pays. Elles sont désormais une centaine formées grâce à l'AMREF à l'Institut de Maridi, dans le sud-ouest du pays. 
Lire l'article en français.  

 

Presse généraliste

Ebola : le sacrifice des médecins et des infirmières, Sciences et Avenir 20 août 2014 
En première ligne sur le front de la lutte contre l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest, les personnels de santé payent un lourd tribut à Ebola.

Congrès de Prague: les sages-femmes se mobilisent
Neuf Mois,
août 2014

Articles scientifiques

La protection respiratoire est-elle nécessaire? 6 septembre 2014
Analyse de l’utilité des systèmes de protection respiratoire pour éviter la transmission du virus Ebola au personnel soignant menée par The Lancet. Lire l'article en anglais.

Plaidoyer pour un Fonds international en faveur des systèmes de santé - 4 septembre 2014
Un tel mécanisme serait à même d’éviter des flambées telle que l’épidémie Ebola à l’avenir. The Lancet. Lire l'article en anglais.

Thérapies antirétrovirales combinées universelles pour prévenir la transmission mère-enfant du VIH en Zambie rurale (Bulletin de l'OMS, septembre 2014)
Lire le résumé en français 

Une étude prospective de la mortalité maternelle, fœtale et néonatale dans les pays à revenus faible et intermédiaire (Bulletin de l'OMS, août 2014)
Lire le résumé en français 

Couverture des soins SMNI et mortalité des enfants de moins de 5 ans : une analyse transversale régulière de 35 pays d'Afrique subsaharienne
Les auteurs mettent en évidence le lien entre la couverture des soins de santé à la mère, au nouveau né et à l'enfant et la baisse des taux de mortalité.
Lire sur le site de Global Health Action (en anglais)

Ressources

Feuille de route de l’OMS pour intensifier l’action internationale contre Ebola en Afrique de l’Ouest

L’OMS a publié le 28 août 2014 une «feuille de route» pour orienter et coordonner l’action internationale contre la flambée de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, l’objectif étant de mettre fin à la transmission partout dans le monde dans les 6 à 9 mois, tout en gérant rapidement les conséquences de toute nouvelle propagation internationale éventuelle. Le document reconnaît également la nécessité de s’occuper, en parallèle, du large impact socio-économique de la flambée. Lire l'article en français. ​
 

Pays




Ouganda
Habiba Shaban Agong est sage-femme et fière de son métier. Son centre de santé ne permettait pas une qualité de services à la hauteur de sa communauté. Le gestionnaire santé du district a reconnu son potentiel  et elle a commencé à suivre un programme RH pour acquérir des compétences de direction et en gestion de santé. “Quand je suis revenue,” dit-elle, “j’ai fait quelques changements.”
  • Le récit sur le site MHTF (en anglais)
  • Recommandations de CapacityPlus pour le développement des RHS au niveau du district: le cas de l'Ouganda (en anglais)




 










Guinée
Des voix se font entendre au cœur de l'épidémie (en anglais):
The Guardian



Sierra Leone
Voyage dans un centre de traitement Ebola (en anglais):
HMJ Ebola Sierra Leone

Agenda

Troisième Symposium Mondial sur la Recherche en Santé
Le Cap (Afrique du Sud), 30 septembre au 03 octobre 2014
Le thème de ce 3ème symposium est : « L’individu au cœur des systèmes de santé: savoir et faire”. Plusieurs présentations seront faites sur les programmes d’ASC. Lire les résumés (anglais). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er août 2014. S’inscrire (anglais). Bien que la langue officielle du symposium soit l’anglais, les sessions plénières bénéficieront d’une traduction simultanée en français; une prise en charge est possible à certaines conditions. Lire les détails et modalités d’organisation.
 
Appel à communications – Evénement annuel de Be-cause Health
Bruxelles (Belgique) - 28 novembre 2014
L’événement de cette année aura pour thème « Placer l’être humain au cœur du développement : Santé et droits sexuels et reproductifs à l’ère post-2015 ». L’appel à communications est ouvert jusqu’au 15 août ; l’enregistrement sera ouvert à partir du 18 septembre 2014. Plus d’informations.
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de santematernelle.pro pour ajouter des commentaires !

Join santematernelle.pro