formation (3)

  • Bonjour,

    Je vous invite à découvrir le numéro de novembre 2016 de la lettre d'information de la communauté de pratique santematernelle.pro consacré à l'accréditation des écoles de sages-femmes en Afrique. Voici la table des matières et l'adresse de ce numéro.

    Bonne lecture !


    Lettre d'information santématernelle.pro
    Communauté de pratique des ressources humaines
    pour la santé maternelle, néonatale et infantile (RHSMNI)

    Novembre 2016
    http://eepurl.com/cn8pO5

    Editorial par Luc de Bernis

    A la une: Accréditation des écoles de sages-femmes en Afrique

    • Mécanisme d'accréditation des écoles de sages-femmes au Mali
    • Mécanisme d’accréditation des écoles de sages-femmes au Tchad
    • La direction des soins infirmiers et maternels (DSIM) en Côte d'Ivoire: Interview du Docteur Diango
    • Le projet SWEED

    Actualités

    • [SOINS PRÉNATALS] Les femmes enceintes doivent pouvoir bénéficier de soins adaptés au bon moment
    • [GRAND CHALLENGE AFRIQUE] L’AESA et le NEPAD lancent une subvention pour accélérer le développement du continent
    • [BURKINA FASO] «Nous devons mobiliser davantage de ressources humaines et financières nationales en faveur de la santé maternelle et néonatale »Sika Kaboré
    • [GUINÉE] Des journalistes et communicateurs formés en santé maternelle
    • [GRÈVE] Sous-effectifs, manque de matériel, coupes budgétaires: le malaise infirmier (en France) à la loupe
    • [RDC] Santé maternelle et infantile: plus d’un milliard de FC pour mettre en œuvre le cadre d’investissement
    • [HAITI] Les établissements de santé dévastés par l’ouragan Matthew : “Je ne pouvais pas laisser les femmes mourir”

    Publications

    • Un Combat pour la vie: 4 000 km à la rencontre des femmes du Sahel
    • État de la population mondiale 2016
    • L'éthique, le soignant et la société
    • Understanding the role of Regional Centres of Regulatory Excellence in strengthening medicines regulation in Africa
    • Barrières à l'utilisation des tests de dépistage prénatals dans la santé maternelle au Sénégal: les résultats du projet Socialab (Vidéo)

    Agenda

    • [21/11/16] 29e journée de l’Ordre national des Pharmaciens (ONP)
    • [18-22 juin 2017] 31e congrès triennal de la Confédération internationale des Sages-Femmes (ICM): Les sages-femmes - contribuer à un monde meilleur

    Avec le support de nos partenaires:
    | Fonds français Muskoka | OMS | UNFPA | ONU Femmes | Unicef |

    En vous remerciant de votre attention.
    Cordialement.
    Admin.

    Lire la suite...
  • La lettre d'information de la communauté de pratique santematernelle.pro vient de paraître. Nous vous invitons à découvrir le numéro de janvier 2016 consacré à la formation des sages-femmes. Voici la table des matières et l'adresse de ce numéro:

    Lettre d'information santematernelle.pro

    Communauté de pratique des ressources humaines
    pour la santé maternelle, néonatale et infantile (RHSMNI)

    Janvier 2016

     
    Avec le support de nos partenaires:
    | Fonds français Muskoka | OMS | UNFPA | ONU Femmes | Unicef |

    En vous remerciant pour votre attention.

    Cordialement.

    Admin,
    Santematernelle.pro

    Lire la suite...
  • Le défi d’une formation de qualité en SMNI

    Dans le monde, plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à des services de santé de qualité.  Cette situation s’explique en grande partie (outre une sérieuse pénurie et la mauvaise répartition géographique des personnels de santé) par un déséquilibre des compétences.  Il faut savoir que toutes les deux minutes, quelque part dans le monde, une femme meurt de complications liées à la grossesse et l’accouchement. En 2010, selon l’OMS, ce sont 3,1 millions de nouveau-nés qui sont décédés au cours de la période néonatale. C’est la raison pour laquelle l’OMS et l’UNFPA  préconisent «des soins qualifiés à chaque naissance».

    Il est indispensable de renforcer la formation des personnels afin que leurs compétences correspondent aux besoins réels de la population. Cette première lettre d’information se concentre donc sur la formation: nous espérons qu’un dialogue constructif se nouera entre les décideurs chargés à tous niveaux des réformes du système de formation, les partenaires de développement et les professionnels de la santé.

    Pour l’OMS, il s’agit de permettre aux pays de former, de recruter et d’affecter là où il y a lieu «un professionnel de santé accrédité (sage-femme, médecin ou infirmier/ère) formé, qui a acquis les compétences requises pour la prise en charge de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum immédiat normaux (c’est-à-dire sans complications) et capable de repérer, de prendre en charge et d’orienter les femmes ou les nouveau-nés présentant des complications».

    L’Initiative de l’OMS visant à renouveler la formation professionnelle des personnels de santé a pour objectif de soutenir et de promouvoir les réformes des systèmes de formation du secteur de la santé des pays, de façon à répondre aux besoins des individus comme des populations de manière équitable et efficiente. Les lignes directrices élaborées par l’OMS à cet effet et intitulées ”Renouveler la formation professionnelle des personnels de la santé” (disponibles en français très prochainement sur santematernelle.pro) sont source d’orientations permettant de mettre en œuvre ces réformes.  

    Récemment, l’UNFPA et l’OMS ont lancé un appel à davantage de soutien visant à l’amélioration de la qualité de la formation des sages-femmes dans les pays en développement. Cet appel fait suite à la Rencontre régionale sur la qualité des écoles de formation des sages-femmes que l’UNFPA a  organisée à Cotonou (Bénin) en octobre 2013 en collaboration avec l’OMS et l’OOAS et grâce au financement des Fonds français Muskoka.  Cette rencontre, qui a rassemblé une quinzaine de pays francophones africains, a permis de recenser les problèmes d’organisation et de gestion de la formation de cette catégorie de professionnels de la santé. Les principales difficultées exprimées par les participants concernent: la formation des enseignants et des tuteurs de stage; un équipement insuffisant dans les écoles; le fait que l’enseignement par les compétences n’est que partiellement appliqué; le manque de supervision des jeunes diplômés; le faible encadrement juridique de la production du personnel; la faible implication des associations professionnelles.

    Les pays francophones et leur partenaires se mobilisent pour soutenir les efforts des pays, l’objectif étant d’améliorer la formation des personnels nécessaires aux services de santé maternelle, néonatale et infantile et ce, notamment en adoptant des systèmes d’accréditation des écoles et en renforçant l’encadrement juridique des professions concernées.

    L’OMS, l’UNFPA et l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS) ont joint leurs efforts pour aider les pays qui le demandent à améliorer le fonctionnement des écoles  de formation. La mobilisation des partenaires  s’organise pour accélérer les réformes du système de formation des personnels de la santé en général, et en particulier la formation des personnels indispensables à la mise en œuvre de services de santé maternelle et infantile de qualité.

    La Communauté de pratique francophone pour la santé maternelle, néonatale et infantile dispose d’un nombre grandissant de ressources portant sur ces problématiques. Afin de faciliter les échanges, une table ronde aura lieu en direct et en français sur les réseaux sociaux le 25 février 2014. Tous les professionnels concernés auront l’occasion de poser leurs questions via les réseaux sociaux (un mode d’emploi suivra); nos experts y répondront en direct.

    Lire la suite...